Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.
Le portail du handicap à Marseille

Le dossier

Le magazine

Le guide

L’annuaire web

L’agenda

Quelques éléments de réflexion

Une sélection d"™ouvrages et de films pour creuser un peu plus le thème des relations familiales et intergénérationnelles autour du handicap ou de la dépendance.


Les publications Déclic
"Réunions de famille : pourquoi ça coince ?", Déclic n°114, novembre-décembre 2006, Edité par Handicap International, Lyon
L’importance des fêtes de famille et de ce qui s’y passe lorsque l’un de ses membres est atteint d’un handicap.

"Jouer avec les autres : ça commence en famille", "Vive les jeux vidéos, même pour lui !", Déclic n°119, septembre-octobre 2007

"Quels jeux de société pour lui ?", Déclic n°117, mai-juin 2007

"Parenthèse enchantée"‰ : sourires et fous rires de parents", Déclic n° 118, juillet-aoà »t 2007, Edité par Handicap International, Lyon
Phrases espiègles, comportements insolites... Les enfants handicapés font preuve d’un bel humour. Cinq portraits, quelques sourires, quelques fous rires.

"Et nous deux, dans tout ça ?", Déclic n°122, mars-avril 2008, Edité par Handicap International, Lyon
L"™accompagner à l"™école, l"™emmener chez le spécialiste, lui mettre son appareillage"¦ À force d"™être aux petits soins avec l’enfant handicapé, maman et papa prennent de moins en moins de temps pour eux.

Parent solo : assurer au quotidien, Les guides et dossiers Déclic, collection Vie de famille et handicap, Edité par Handicap International, Lyon, juin 2009
Des témoignages de parents solos, des infos sur le partage des allocations et de l"™AEEH après la séparation, la gestion de l"™autorité parentale, les aides financières, des moyens de solliciter votre entourage, de retrouver un emploi, des conseils de pros pour bien connaître vos droits et vous faire aider au quotidien...

"Grands-parents : les tensions sont derrière nous", Déclic n°132, novembre-décembre 2009, Edité par Handicap International, Lyon
Distants, maladroits ou trop attentionnés : les grands-parents ne suivent pas le même cheminement que vous pour accepter le handicap. Leurs réactions sont parfois surprenantes, comme le montrent ces cinq récits.

Jean-Yves Forcet, Marie-Louise Bazelle
Sortir la personne âgée de son isolement
Frison Roche, 1999

La personne âgée meurt souvent isolée et hors de son domicile familial.
Ses enfants épuisés et culpabilisés ont été contraints de la "placer" en institution alors qu’ils avaient tout tenté pour éviter le pire : le déracinement.
Les professionnels des institutions pour personnes âgées voient donc arriver des personnes sans cesse plus âgées, plus dépendantes, dans l’incapacité de se réapproprier un quelconque espace de vie. Si rester à domicile isole, aller en institution déracine. Tels sont les deux termes de l’alternative. Les auteurs, formateurs conseils en gérontologie, mettent leur expérience au service de la liberté du résidant en institution. Ils proposent pour sortir de ce dilemme que les institutions soient des lieux de (re)socialisation. Ils indiquent ce qu’il faut associer aux actes de soin, de confort et de sécurité pour que la personne reste jusqu’au bout acteur de sa vie.

Philippe Pitaud
Solitude et isolement des personnes âgées
Eres, Pratiques du Champ Social, 2004

L"™isolement et la solitude des personnes âgées peuvent avoir de graves conséquences en termes de santé publique, comme nous l"™avons vu au cours de l"™été 2003 en France. Mais le problème se situe bien au-delà et la question se pose de la place que nos sociétés libérales mais vieillissantes accordent à leurs aînés. Que doit faire ou ne pas faire l"™Etat ? Quel est le rôle de ses services et celui des associations, avec leurs salariés mal payés, souvent en situation précaire, qui les suppléent ? Qu"™en est-il de la cellule de base de la société, la famille, dont les évolutions récentes en termes démographiques et structurels doivent amener à repenser, voire à inventer, l"™aide aux aidants ? Quelle est la part des solidarités de voisinage qui, soumises aux changements sociaux (habitat urbain, éclatement des familles, disparition des petits commerces"¦), se sont elles aussi modifiées ? Ce livre, consacré à l’isolement, à la solitude des personnes âgées ainsi qu’à leur environnement solidaire ou non, résulte des travaux menés par différentes équipes de recherche dans le cadre d’un programme de recherche-action, en France et dans trois pays de l’Europe du sud. Les questions concrètes qui y sont abordées devraient permettre de dégager les opportunités d"™agir dans la Cité pour le mieux-être des plus âgés et des plus fragilisés de ses membres. Philippe Pitaud est directeur de l’Institut de gérontologie sociale (Marseille), professeur à l’université de Provence, directeur du DESS AGIS.

Claudine Badey-Rodriguez
La vie en maison de retraite
Albin Michel, Comment Faire Face, 2003

Beaucoup de personnes âgées, en raison de l’accroissement de la longevité et de la perte d’autonomie qu’elle entraîne, doivent aujourd’hui faire le choix d’entrée en maison de retraite. C’est une décision difficile à prendre pour la personne elle-même et cela représente un souci pour les proches. Entre les inquiétantes idées reçues et l’excès d’optimisme de certaines images, on oublie qu’il s’agit avant tout d’une communauté humaine. Claudine Badey-Rodriguez décrit la vie en maison de retraite en se mettant à la place de chacunes des parties de ce lieu de vie : la personne âgée, ses enfants, l"™aide-soignante, les infirmières"¦ Elle aborde les difficultés et les peines, aide à comprendre comment on pourrait, parfois avec peu de chose, améliorer le quotidien des résidents"¦Avec une empathie extraordinaire, elle aide le lecteur à se mettre à la place de l"™autre et, du même coup, à comprendre une situation psychologique qui le déroutait.

Philippe Crône
L’animation des personnes âgées en institution - Aides-soignants et animateurs
Masson, Formation & pratique AS/AP, 2003

L’animation dans les structures d’accueil de la personne âgée est entrée dans les mœurs. En effet, un nombre croissant d’établissements et de services d’hôpitaux de gérontologie mettent en place un projet de vie incluant l’animation. Cet ouvrage pratique a pour objectif d’expliquer ce que sont l’animation et ses applications en institutions à travers trois axes : l’animateur en institution, rôle, attitude et manière d’être, rôle de la famille et des bénévoles, évaluation de l’animation (évaluation quantitative et qualitative), établissement d’un questionnaire d’évaluation sociale propre à un établissement d’accueil ; l’animation en psychogériatrie : classification des démences, détermination du potentiel de mémoire en vue d’une meilleure communication, adaptation du climat social (le climat sensoriel), démence et animation, le risque de surcharge sensoriel (la télévision) ; les différentes activités d’animation : deux exemples d’ateliers (les ateliers mémoire et gymnastique douce), réflexions sur la mise en place d’un projet d’animation pour une population mixte souffrant de handicaps physiques ou mentaux.
Riche et complet, il propose également en annexe des informations indispensables. Ainsi, ce petit guide intéressera aussi bien les aides-soignants désireux d’améliorer leur approche de l’animation que les animateurs soucieux d’adapter leurs techniques au milieu spécifique de la gériatrie.

Richard Vercauteren, Franck Jahan
L’animation dans les établissements pour personnes âgées
Eres, Pratiques Gerontologiques, 2002

Que signifie animer ? Qu’est-ce qu’une animation ? Un animateur ? Pourquoi parle-t-on, aujourd’hui plus qu’hier, d’animation en gérontologie ? Autant de questions qui habitent notre actualité consacrée à la vieillesse et qu’aborde directement cet ouvrage. Les auteurs, sociologue, animateur, formateur, conjuguent dans ce manuel des pratiques professionnelles leur perception des différentes animations possibles, illustrent leur propos, et donnent des outils indispensables à l’action. A la fois historique, réflexif et concret, cet ouvrage soutient une animation référée à une qualité de vie fondée sur l’harmonie personnalisée à partir des attentes individuelles et non sur la standardisation d’approches collectives et systématiques. Il développe une véritable méthodologie, analyse la place des différents acteurs (animateurs, équipes, bénévoles, familles) sans oublier que la personne âgée doit rester au cœur du dispositif.

Films institutionnels

Mémoire bleue
45 mn ; 1987 ; Danièle Incalcattera ; INA ; Yumi Productions

Portrait de trois personnes résidant à l’Hôpital Charles Foix d’Ivry et exposé de leurs relations avec leurs familles. Dialogues, communication et, parfois pour certaines, tentatives de communication sont les thèmes de ce film. Le personnel soignant et les enfants tentent de maintenir une vie familiale autour de personnes qui, en raison de leur état de santé, ne peuvent vivre seules à domicile ou chez leurs enfants.
Yumi Productions - Ateliers Varan : www.ateliersvaran.com

Parmi tant d’autres
13 mn ; 1990 ; Christophe Bargues ; Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse

Ce document présente des exemples d’interventions financées par la CNAV pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées, dont celle de l’Association Intergénérations d’Actions d’Animation à Lille qui a permis l’ouverture du club du troisième âge aux enfants.
CNAV : www.cnav.fr

Les rencontres inter-générations à l’hôpital Charles Foix d’Ivry :
quand passé et futur s’offrent un présent hospitalier

15 mn ; 2002 ; Gérard Sevelle ; Assistance Publique des Hôpitaux de Paris

Dans la série "connaissances hospitalières". Les différents acteurs du projet "rencontres inter-générations" démontrent la richesse de la socialisation induite par les échanges entre les enfants de la crèche du personnel et les personnes âgées hospitalisées. L’équipe soignante et les parents témoignent des changements positifs que ces rencontres génèrent à tous les niveaux.
Mention du jury du prix "Qualité de vie en images" 2003 proposé par la FHF, GERIAPA et la FNG.

C.G. et P.V.


Vous avez trouvé cet article intéressant ou utile, votez :

Le dossier > Traits d’union : des fêtes han-semble ?

Quelques éléments de réflexion

Une sélection d"™ouvrages et de films pour creuser un peu plus le thème des relations familiales et intergénérationnelles autour du handicap ou de la dépendance. Les publications Déclic "Réunions de famille : pourquoi ça coince ?", Déclic n°114, (...)

Traits d’union

En cette période proche de l’hiver, propice au cocooning, à un cadre chaleureux et douillet, HandiMarseille a choisi d’aborder un thème plus léger autour des relations familiales et des fêtes de fin d’année. Des traits d’union entre membres d’une même (...)

Commentez cet article
avec facebook
Creative Commons License handimarseille.fr, le portail du handicap à Marseille (www.handimarseille.fr), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Mentions légales   |   Bannières et vignettes Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique