Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.
Le portail du handicap à Marseille

Le dossier

Le magazine

Le guide

L’annuaire web

L’agenda

Éléments de réflexion

Fauteuils en état de siège, Paul Samanos, Collection Contre-pied, La boîte à bulle, 2009 (112 pages)

Se retrouver dans un fauteuil roulant, ça change votre vision du monde ! À travers l"™expérience de Paul Samanos, découvrez les mille et une petites facettes d"™un monde qui ne marche pas toujours comme sur des roulettes. Des complications pratiques quotidiennes (transport, démarches administratives), au regard des autres, en passant par les situations les plus cocasses et parfois aussi (si, si"¦) les plus avantageuses, ce livre est un voyage dans un monde parallèle, pourtant si proche de celui des « valides ». Un livre drôle et méditatif qui a notamment incité le dessinateur Jacques Cardon à en faire la préface.

Club V.I.P Very Invalid Person, Luc Leprêtre, Anne Carrière, 2009 (243 pages)

Quand Jérémy, Samy et Aminata, tous trois handicapés, décident de créer leur entreprise, le Club V.I.P. (Very Invalid Person), c’est avant tout pour montrer au monde ce dont ils sont capables. L’idée a surgi alors qu’ils plaisantaient sur les avantages du fauteuil roulant : pas de file d’attente pour les manèges dans les parcs d’attractions, des caisses prioritaires et une place de parking toujours assurée. Et s’ils en faisaient profiter les pauvres valides ? Irrévérencieux, drôle et émouvant, Club VIP est un roman sur une entreprise de services pas tout à fait comme les autres.

Les handicapés font rire comme les autres, Charles Rodrigues, Glénat, 1992 (96 pages)

L’auteur américain, politiquement incorrect au travers de ce recueil de dessins, décide de s’attaquer à un tabou : le handicap. Avec un dessin par page, il passe à la moulinette une grande partie des handicaps (cécité, amputation, nanisme...), leurs difficultés existentielles, leurs possibilités d’emploi, leurs sports de prédilection. Drôle et cynique, l’objectif est souvent atteint. A noter que dans la seconde partie du recueil, l’auteur aborde d’autres thèmes comme la sexualité, le racisme, les médecins, la mort.

Sourd, cent blagues, tome 3, Marc Renard & Michel Garnier, Éditions du Fox, 2010 (64 pages)

A l"™origine de ces recueils de blagues, la lutte contre l"™idée reçue que les sourds sont tristes ! Certes, quiconque vient juste de perdre une fonction comme la marche, la vue, l"™audition, etc., a le moral dans les chaussettes. Mais la vie continue, et le moral remonte. La question ne se pose pas pour les personnes nées sourdes, qui n"™ont jamais entendu et n"™ont pas de sensation de manque. Les sourds ou malentendants ne sont ni plus ni moins tristes ou gais que les autres, cela dépend de leur personnalité et des circonstances. Ce troisième recueil, comme les deux premiers, réunit des blagues classées en trois catégories : "les Entendantes, les blagues des entendants sur la surdité ; elles sont une bonne image du fossé qui sépare le petit monde sourd du monde entendant ; "les Malentendantes, les blagues des devenus sourds, généralement oralistes, les sourds parlants comme on disait jadis ; "les Sourdes, souvent traduites de la langue des signes, et qui témoignent de leur humour particulier.

Tant qu’il y aura des sourds, Pat Mallet, Éditions du Fox, 2006 (286 pages)

Après « Là -bas, y"™a des sourds », Pat Mallet poursuit son ironique exploration du petit monde des sourds et malentendants avec un second volume « Tant qu"™il y aura des sourds ». Selon l"™auteur, il ne s"™agit pas se moquer, mais de voir le côté drôle des choses. "Tant qu’il y aura des sourds" reflète avec pudeur et cocasserie l’infinie diversité et l’extrême complexité du monde sourd, d’où des contrastes qui surprendront peut-être les lecteurs qui ignorent tout de ce monde : souvent les personnages regrettent d’avoir perdu l’audition ; parfois au contraire, la retrouver serait un enfer. On retrouve avec plaisir l"™humour de Pat Mallet qui fut l"™un des collaborateurs de « Pilote », resté célèbre pour ses petits hommes verts. Il fut nominé au concours Autonomic Art 2006, catégorie Dessins. Inspiré par les scènes de la vie quotidienne, Pat Mallet dessine tous les jours, consacrant sa tendre ironie à la surdité, car, pour lui, tout est sourd !

Léo, l’enfant sourd, tome 2, Yves Lapalu, Éditions du Fox, 2002 (80 pages)

Léo, le héros de cette bande dessinée, est un enfant pas tout à fait comme les autres : il est sourd ! Sans l’avoir soi-même vécue, il est difficile d’imaginer la vie quotidienne d’un sourd. Comment, sans entendre, prendre le départ d’une course à skis, se garder des portes automatiques du métro, identifier les bruits de l’environnement, téléphoner, se déplacer dans la rue en toute sécurité et accomplir tant d’autres actions qui paraissent si faciles quand on entend ? L’auteur, lui-même né sourd, connaissait le problème de l’intérieur. Il donne à voir et à comprendre, à travers cette bande dessinée tendrement ironique, la vie d’un enfant sourd, car chaque gag repose sur une situation réellement vécue. Léo, surtout, est un héros positif qui résout avec humour tous ses problèmes et nous enseigne que le meilleur remède à la surdité est d’en sourire ! Ce 2e album devrait encore ravir les enfants et adultes nés sourds, mais aussi les devenus-sourds ou malentendants, les parents d’enfants sourds et tous les amateurs de bande dessinée.

La bande à Ed, Festi’Val Fleuri, tome 3, Geg et Jak, Éditions Grrr...Art, 2011 (46 pages)

La cité du Val Fleuri est en ébullition et la bande à Ed va consacrer son temps à organiser une fête avec stands, démonstrations handi-sport et scène ouverte afin de promouvoir le « Vivre ensemble ». Ed le chaisard et sa bande ( Sam l’obèse, Gad de petite taille, Chang le mal-voyant, Tommy le "décalé" et Katy la nanamoureuse de Ed ) s’ennuient ferme dans leur cité du Val Fleuri. Heureusement Tommy leur souffle l’idée du siècle : on a qu’à faire la fête ! Et c’est ainsi que va naître le Festi’Val Fleuri, la fête de la cité qui se fera avec la participation de tous et même de quelques parrains célèbres Les messages sont puissants et drôles ! Voilà une bd qui ne prend pas ses lecteurs pour des consommateurs passifs !

VIDÉOS

Intouchables de Eric Toledano et Olivier Nakache (2011) Avec François Cluzet et Omar Sy.

Synopsis : A la suite d’un accident de parapente, Philippe, riche aristocrate, engage comme aide à domicile Driss, un jeune de banlieue tout juste sorti de prison. Bref la personne la moins adaptée pour le job. Ensemble ils vont faire cohabiter Vivaldi et Earth Wind and Fire, le verbe et la vanne, les costumes et les bas de survêtement... Deux univers vont se télescoper, s’apprivoiser, pour donner naissance à une amitié aussi dingue, drôle et forte qu’inattendue, une relation unique qui fera des étincelles et qui les rendra... Intouchables.


Vous avez trouvé cet article intéressant ou utile, votez :

Le dossier > Un humour handispensable

Éléments de réflexion

Fauteuils en état de siège, Paul Samanos, Collection Contre-pied, La boîte à bulle, 2009 (112 pages) Se retrouver dans un fauteuil roulant, ça change votre vision du monde ! À travers l"™expérience de Paul Samanos, découvrez les mille et une petites (...)

Un humour handispensable

Un humour handispensable

"Le rire est le propre de l’homme", disait Rabelais, et quand on est handicapé, qu’il nous manque une jambe, deux bras, les yeux ou les oreilles, ou même quelques connexions neuronales, on n’en est pas moins homme ! Rire, blaguer, se gausser, se (...)

Commentez cet article
avec facebook
Creative Commons License handimarseille.fr, le portail du handicap à Marseille (https://admin.handimarseille.fr), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par accatone/resurgences
Tourisme Atlas
projet NetLab, politiques publiques, big data et sciences sociales
spacelike, une exploration visuelle du web de l'art contemporain