Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.
Le portail du handicap à Marseille

Le dossier

Le magazine

Le guide

L’annuaire web

L’agenda

Quelques éléments de réflexion

LIVRES

Les vieux, ennemi public n°1 (2004) de George Golberine, Anne Marie Raphaël, Steph Raphaël, Patrick Pelloux.

Malgré les progrès de la médecine. Le quatrième âge est en état de faiblesse physique, parfois mentale, voire économique et sociale. Les personnes âgées ont beau avoir une vie active, familiale et associative, lorsqu’elles tombent malades, dans 80% des cas leur prise en charge n’est pas assurée. La canicule de 2003 est révélatrice de cette situation.

Handicap et vieillissement (1996) de Jacques zibri, Jacques Sarfaty.

Le vieillissement des personnes mentalement handicapées est devenu depuis quelques années un problème essentiel des associations familiales, des professionnels du secteur social et des pouvoirs publics. Pourtant les travaux effectués en France et dans la plupart des pays européens sur les processus de vieillissement et de leur éventuelle spécificité ainsi que sur les réponses à concevoir sont rares. L’objectif du présent ouvrage est d’analyser les quantitatifs et qualitatifs du vieillissement des personnes mentalement handicapées, de situer son importance dans les préoccupations des familles et des travailleurs sociaux et de proposer des solutions en fonction des l’évolution de la dépendance, du champs institutionnel existant et de tendances actuelles de la politique sociale destinée aux personnes âgées.

Le vieillissement des personnes handicapées mentales (2003) de Gérard zibri, Jacques Sarfaty.

Les interrogations sur le vieillissement des personnes handicapées s’inscrivent dans celles, plus générales, du vieillissement des populations. La longévité et les espérances de vie ont augmenté pour tous, y compris pour les personnes handicapées. En 1992 paraissait aux éditions ENSP "Le vieillissement des personnes handicapées" : recherches françaises et européennes, qui réunissait une série de travaux au début des années quatre-vingt dix. Une douzaine d’années plus tard, le présent ouvrage reprend quelques-unes des contributions du précédent pour les associer à de nouvelles, rendant comptes d’abords conceptuels plus étoffés et de pratiques professionnelles et sociales récentes.

La chaleur du cœur empêche nos corps de rouiller (2008) de Marie Hennezel.

La vieillesse n’est pas égale à la solitude, à la souffrance, à la déchéance et la dépendance. Grâce à la chaleur de nos cœurs, Marie Hennezel nous explique "comment vieillir sans être vieux". La vieillesse est inéluctable. Mais il faut vieillir sans être "vieux". "L’art du bien vieillir", c’est garder l’amour et le désir dans son cœur.

Vieillesse et dépendance (2004) de Alain Grand, Hélène Bocquet et Sandrine Andrieu (Documentation française).

Évitant le regard misérabiliste trop souvent porté sur la vieillesse, ce dossier présente les débuts relatifs aux effets du vieillissement, notamment sur la santé, puis offre une description des différentes réponses apportées à la dépendance de personnes âgées. Enfin, il évoque les adaptations que le dispositif gérontologique français doit réaliser afin de faire face aux contraintes économiques et de réduire les inégalités intra et intergénérationnellles liées au vieillissement démographique.

La vieillesse n’est pas une maladie (article) (2004) de Geneviève Coudin (documentation française - La santé, un enjeu de société.
Éditorial. Dossier coordonné par Gilles Marchand).

La vieillesse ne se vit pas de la même façon selon que l’on soit ouvrier ou cadre, homme ou femme. La vieillesse est plurielle. Elle résulte d’un impact biologique, psychique, et sociale. Il n’existe pas une vieillesse mais des vieillesses. Ce qui explique des disparités en matière de santé.

Animateurs et animations en établissement pour personnes âgées (2003) de Claire Hartweg.

Cet ouvrage coupe court à l’idée selon laquelle les personnes âgées seraient vouées à l’inactivité. Les animateurs en gérontologie rejettent l’idée que la vieillesse est handicapante. Le quatrième âge a une certaine autonomie. Il suffit de coordonner les projets d’animation à leurs capacités. D’ailleurs, le métier d’animateur en gérontologie s’affirme de plus en plus.

Sociologie de la vieillesse et du vieillissement (2004) de Vincent Caradec et François de Singly (Armand Colin).

Cet ouvrage nous présente les différents vocables des personnes âgées. Malgré l’hétérogénéité du groupe, les auteurs étudient un certain nombre d’invariants. Ils montrent que c’est le regard prégnant social qui attribue à une personne le statut de personne âgée. Ils décrivent une vieillesse universelle et handicapante. Chaque personne doit se préparer à vieillissements intérieur et extérieur. Sinon, cela peut constituer un choc.

FILMS

Une histoire vraie (1999) de David Lynch.

Alvin Straight, 73 ans, n’est plus en très grande forme, notamment suite à une mauvaise chute qui l’a quelque peu handicapé.

La famille sauvage (2007) de Tamara Jenkins.
Un frère et une sœur doivent prendre en charge leur père alors qu’ils n’ont jamais pris soin de lui.

Space Cowboys (2000) de Clint Eastwood.

Quatre astronautes, privés de voyage spatial en 1958, montrent qu’ils sont bien capables de remplir leur mission spatiale 40 ans après.

Tatie Danielle (1989) d’Etienne Chatillez.

Une femme âgée est hébergée par son neveu. En pleine possession de ses moyens, elle se montrera odieuse, menteuse et capricieuse. La famille prend alors conscience de son erreur.


Vous avez trouvé cet article intéressant ou utile, votez :

Le dossier > « Vivre, c’est vieillir, rien de plus »

« Vivre, c’est vieillir, rien de plus »

Jamais contents, les Marseillais ? Mais si, mais si ! À Handimarseille, on est ravis d’accueillir enfin l’été. Pendant que certains se prélassent et n’ont au programme que farniente, notre petite équipe s’active et continue de vous donner la parole. Ce (...)

Quelques éléments de réflexion

LIVRES Les vieux, ennemi public n°1 (2004) de George Golberine, Anne Marie Raphaël, Steph Raphaël, Patrick Pelloux. Malgré les progrès de la médecine. Le quatrième âge est en état de faiblesse physique, parfois mentale, voire économique et sociale. (...)

Commentez cet article
avec facebook
Creative Commons License handimarseille.fr, le portail du handicap à Marseille (www.handimarseille.fr), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Mentions légales   |   Bannières et vignettes Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique