Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.
Le portail du handicap à Marseille

Le magazine

Le dossier

Le guide

L’annuaire web

L’agenda

Le torball, en quête de re-connaissance internationale.

Présentation d’un sport de ballon pour aveugles et mal-voyants, le torball. Très populaire en France, il est en perte de vitesse sur la scène internationale.

Avec deux mi-temps, un ballon et un filet sonores, le torball (prononcez "balle"), est le second sport de ballon pratiqué par les sportifs malvoyants et non-voyants.
Né dans les années cinquante outre-Rhin dans les centres de rééducation pour invalides de guerre, il s’est popularisé en France et vise aujourd’hui à une reconnaissance internationale. Son handicap : le goalball (prononcez "bowl"). Ce dernier, reconnu depuis les jeux de Séoul en 1988 sport paralympique, relègue le torball au banc de touche.

En images, une présentation du torball réalisée par TV Tours :



Pour autant, ce sport est reconnu par la Fédération Française Handisport et les règles établies par l’International Blind Sport Association y sont respectées. Le jeu regroupe athlètes aveugles, mal-voyants, et, particularité du torball, joueurs voyants (un seul joueur autorisé par match depuis la nouvelle réglementation de 2002). Tous arborent patchs et lunettes opaques par souci d’équité. Il se joue avec un ballon en caoutchouc de 500 grammes agrémenté d’un grelot. Des cordes sonores sont disposées à 40 cm du sol en zone dite "neutre". Les rebonds sont autorisés contre les murs. Deux équipes de trois joueurs s’affrontent par contres et blocages avec le corps. Silence de rigueur dans les tribunes, le joueur doit pouvoir repérer objets et adversaires dans l’espace consacré. Moyens supplémentaires tactiles, les tapis, à des fins d’orientation, les buts, ultime visée.

En apparence, un jeu d’enfant... aux dimensions internationales.

Critérium national scolaire, Coupe et Championnat de France, Championnat d’Europe (deux titres en 1995 et 2004), Coupe du monde des clubs et Championnats du monde, le torball est un outil éducatif prisé qui a su se faire reconnaître comme sport à part entière très tôt. Confirmation et consécration à Lyon en novembre 2008 lors de la 6ème Coupe du Monde où l’équipe féminine a triomphé.

JPEG - 92,2 ko
Championnats de France, Lyon 2008

Les champions de France masculin et féminin sont ainsi qualifiés chaque année, en alternance, pour les compétitions européennes et internationales. La France est l"™une des nations les plus titrées, et l’ASCND de Marseille a su confirmer sa position de tenant du titre cette année en Championnat National.

Quelques images de la Coupe du Monde :



Pourtant le devenir du torball est compromis. La disparition de l’équipe de France a été annoncée en ce début d’année par la Fédération Française Handisport sur décision du Ministère de la Jeunesse et des Sports. Argument avancé : trop peu de licenciés. Défense des professionnels : la non-représentation de leur sport aux jeux paralympiques (primauté donnée au goalball dans une perspective de développement de la discipline en France et relativement à sa popularité sur la scène internationale), le manque de communication (de compréhension ?) des institutions, une même commission, un seul budget.

De nouveaux territoires à conquérir...

Pour autant, 23 équipes étaient présentes lors de la dernière Coupe de France en mars dernier, soit 300 licenciés en 2009. Trop peu pour jouer dans la cour des grands ? Ce sport serait trop difficile aux dires de certains joueurs. Complet d’un point de vue physique, le torball requiert les qualités morales et physiques inhérentes à tous sports. Des valeurs incontestables que seuls des professionnels peuvent et sauront partager en faisant valoir la particularité de leur discipline. Reste à envisager peut-être une légitimation plus grande de ce sport par la reconnaissance de sa spécificité, des valeurs qu’il promeut et les performances qu’il engendre. Allons y voir.


- Pour plus d’info...

- Fédération Française Handisport, 42 rue Louis Lumière - 75020 Paris - 01 40 31 45 00 - www.torball-goalball-handisp...
- ASCND, Association Sportive de la Colline Notre-Dame - http://www.irsam.asso.fr

Post-scriptum

Juin 2009, Marseille détrône le leader national, le CSINI de Paris, en championnat de France.
Tenant du titre depuis 3 saisons, rendez-vous en novembre, Suisse, pour la Coupe d’Europe !

Voir en ligne : D’un peu plus près, consultez le site de l’IRSAM Marseille, l’Association Sportive de la Colline Notre-Dame.


Vous avez trouvé cet article intéressant ou utile, votez :
3 votes

Le magazine > Sport

Mon handicap glisse sur l'eau

Mon handicap glisse sur l’eau

La Cité phocéenne met à disposition, depuis plusieurs années, des plages accessibles aux personnes handicapées. L"™accès à la mer a été facilité par l"™aménagement sur les plages du Prado d"™un ponton adapté et de fauteuils amphibies, les "tiralos", qui (...)

Le torball, en quête de re-connaissance internationale.

Présentation d’un sport de ballon pour aveugles et mal-voyants, le torball. Très populaire en France, il est en perte de vitesse sur la scène internationale.

Handisport : Regards croisés sur l'accessibilité.

Handisport : Regards croisés sur l’accessibilité.

Entretien avec Yann Skyronka et Alex Borgia, membres du Comité Handisport des Hautes Alpes, réalisé dans le cadre du Congrès Éducasport en juin 2009 au Palais du Pharo.

Rencontre avec Myriam Chomaz

Rencontre avec Myriam Chomaz

Myriam Chomaz, boxeuse professionnelle, est actuellement championne du monde WBC en catégorie super plume. Elle s’implique également dans le monde du sport handicap

Marc Mollo : en transat, sans fauteuil.

Marc Mollo : en transat, sans fauteuil.

Rencontre avec Marc Mollo, "œaccidenté de la vie" , qui initia le projet Voiles au large il y a 15 ans.

Aaron "Wheel" Fotheringham ou le "tape-cul extrême"

Aaron Fotheringham, alias « Wheel », est-il né avec des roulettes ? Toujours est-il qu"™il est un « skateboarder en chaise roulante » qui réalise des figures adaptées du skate et du BMX.

Yoga, troubles et handicaps

Yoga, troubles et handicaps

Le yoga, l’état du handicap mental, la pratique et le lien avec tout être. La thérapie, le corps et les troubles rencontrés : tout cela donne naissance au livre de Wattelle, en fait, réédition d’un livre de 1975 difficile à (...)

Commentez cet article
avec facebook
Creative Commons License handimarseille.fr, le portail du handicap à Marseille (https://admin.handimarseille.fr), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par accatone/resurgences
Tourisme Atlas
projet NetLab, politiques publiques, big data et sciences sociales
spacelike, une exploration visuelle du web de l'art contemporain